Pourquoi faire de la sophrologie à Paris ? Les bienfaits pour votre santé !

Le terme « sophrologie » est un néologisme, inventé par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo à partir de trois mots grecs : « sos » pour « bien-portant/harmonie », « phren » pour « conscience/esprit » et « logia » pour « étude/science ». La sophrologie, c’est donc littéralement « l’étude de la conscience bien-portante ». Mais au-delà de la dimension « scientifique » que son créateur a voulu lui apporter – et qui fait débat, la sophrologie étant considérée en France comme une pseudo-science – la sophrologie est une méthode qui vise à atteindre l’équilibre corps-esprit. Si tout cela semble encore un peu mystérieux, laissez-nous vous expliquer pourquoi faire de la sophrologie peut faire du bien à votre santé. En effet, même s’il ne s’agit ni d’une pratique médicale, ni d’une pratique scientifiquement prouvée, la sophrologie est de plus en plus utilisée dans les hôpitaux en tant que « soin de support », notamment pour accompagner des patients malades de cancer… C’est donc qu’elle peut faire du bien à votre santé ! 

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une méthode dite « psychocorporelle » : elle va mettre en jeu à la fois votre corps et votre esprit, en refusant la traditionnelle séparation corps et esprit qui implique une hiérarchie (le corps serait inférieur à l’esprit). Pour son fondateur, Caycedo, le corps et l’esprit sont la même chose, en quelque sorte les deux faces d’une même médaille, qu’il est donc inutile et délétère de séparer. Dans la sophrologie, on va donc essayer de réconcilier le corps – lieu de vos sensations – à la fois avec vos émotions (qui se ressentent aussi dans le corps) et avec votre esprit, vos pensées. La grande idée derrière la sophrologie, c’est que ce qui fait du bien à votre corps fait du bien à votre esprit, et vice-versa.

Deux choses à savoir avant de détailler cette méthode : la sophrologie ne comporte généralement pas de massages ou de contact physique avec votre sophrologue (mais cela peut être le cas). Vous serez par contre toujours guidé par la voix de votre thérapeute qui vous conduira à faire des exercices. La deuxième chose est qu’il faut veiller à bien choisir son sophrologue : à Paris notamment, les sophrologues pullulent, et certains ne sont pas dignes de confiance ou n’ont pas la formation adéquate. Pour savoir où faire de la sophrologie à Paris, on vous conseille de vous fier à des sites sérieux comme Médoucine, qui affiche clairement le nom des praticiens, le déroulé d’une séance avec eux, le type de personnes qu’ils accompagnent et le prix de la séance. 

Source : Andrea Piacquadio on Unsplash

La sophrologie est souvent présentée comme une technique de relaxation. Il faut cependant faire attention de ne pas la confondre avec une pratique du yoga, de la méditation ou de l’hypnose, même si la sophrologie s’en inspire. La sophrologie a pour but de vous aider à mieux vivre au quotidien et/ou à surmonter des épreuves spécifiques (c’est le cas des patients hospitalisés dont nous parlions plus haut, mais cela peut aussi être pour gérer le stress avant un examen, un deuil, une grossesse, une présentation très importante… les cas sont nombreux). C’est notamment par des exercices de respiration et de relaxation qui vont vous permettre de vous détendre physiquement, de relâcher vos muscles et de vous débarrasser des tensions corporelles que la sophrologie se veut vous amener à prêter une plus grande attention à ce que vous ressentez et à réconcilier vos pensées, vos émotions et vos sensations pour arriver à un mieux-être global. On parle juste en dessous des bienfaits que peut vous procurer cette méthode ! La sophrologie utilise aussi souvent la visualisation positive : le fait de projeter mentalement des images positives et d’essayer de retrouver les sensations associées, notamment pour éloigner le stress du quotidien. 


Quels sont les bienfaits de la sophrologie ?

On l’a déjà dit, la sophrologie n’est pas une technique médicale de soin : si vous êtes malades, il ne faut pas compter sur la sophrologie pour vous guérir, c’est vers un médecin qu’il faut se tourner. 

La sophrologie est cependant indiquée dans un grand nombre de cas (que l’on détaillera juste après), en raison des bienfaits qu’elle peut procurer sur votre santé – comprise ici au sens de l’OMS, « un état complet de bien-être physique, psychologique et social, qui ne consiste pas juste l’absence de maladie ou d’infirmité ». 

Les bienfaits de la sophrologie ne seront pas les mêmes pour tous : cela dépend de votre réceptivité, de l’axe de travail que vous prendrez avec votre sophrologue et de ce qui vous a amené à faire de la sophrologie. Mais, pêle-mêle, les bienfaits peuvent être une meilleure gestion du stress, une plus grande confiance en soi, une meilleure gestion de ses émotions, un sommeil plus facile à trouver et de plus grande qualité, une capacité à faire face aux tracas du quotidien et à prendre du recul sur ce que vous traversez, ou encore une diminution des maux de ventre (utile si vous n’arrivez pas à soulager les règles douloureuses par exemple) ou des migraines. 

Pourquoi faire de la sophrologie ?

De nombreuses situations peuvent vous amener à faire de la sophrologie, et si vous avez bien lu les bienfaits qui y sont associés, vous avez déjà compris pourquoi faire de la sophrologie peut vous faire du bien. 

Détaillons donc pourquoi faire de la sophrologie, ou plutôt dans quel cas cela peut être intéressant ! 

  • Certains sportifs et artistes utilisent la sophrologie comme aide à la gestion du stress. Pensez-y avant un examen ou une situation stressante (présentation devant beaucoup de monde, spectacle, compétition…), où vous avez besoin d’un mental d’acier !
  • La sophrologie s’adresse aussi aux femmes enceintes et stressées par la grossesse ou l’accouchement.
  • Si vous avez une maladie chronique ou des douleurs récurrentes : la sophrologie peut aider en cas de maux de ventre, de mal de dos (attention cependant de ne pas omettre d’aller consulter un médecin), mais aussi pour traverser une pathologie chronique comme un cancer.
  • Si vous avez du mal à dormir (notamment parce que vous êtes anxieux) ou que vous avez des troubles du sommeil, ces séances peuvent vous aider.
  • Si vous arrêtez de fumer, de boire ou toute autre addiction, un sophrologue peut vous accompagner pour mieux traverser cette période.
  • Si vous manquez de confiance en vous ou que vous avez envie de savoir plus vous affirmer.
  • Vous pouvez aussi aller chez un sophrologue pour vous aider à traverser une période difficile : une séparation, un deuil, une fausse couche, une nouvelle difficile, etc.
  • Si vous vous laissez facilement entraîner par les tracas du quotidien, dépasser par vos émotions, ou qu’au contraire vous avez tendance à « bloquer » ce que vous ressentez. Cela peut être complémentaire avec des séances chez un psychologue.

Que vous soyez enfant, adolescent, adulte ou sénior, la sophrologie s’adresse à toutes et à tous. En somme, répondre à « pourquoi faire de la sophrologie » est assez simple : la sophrologie peut vous aider à vous relaxer et à mieux gérer votre quotidien, avec plus de sérénité – finalement, à mieux vivre en trouvant votre propre épanouissement ! 


Comment se déroule une séance de sophrologie ?

Le déroulé d’une séance de sophrologie va dépendre du sophrologue avec lequel vous travaillez. Ici, on va parler d’une séance individuelle, qui commencera toujours par une discussion avec le sophrologue : si c’est la première fois, il faudra naturellement que le professionnel sache pourquoi vous venez et sur quoi vous souhaitez travailler pour vous accompagner au mieux dans vos besoins. 

Ensuite, la séance se déroule avec des exercices. Selon les cas, cela peut être de la relaxation dynamique et/ou des exercices de respiration : c’est souvent ce qui est fait en premier. Ensuite, le sophrologue peut vous proposer de la visualisation positive. Le professionnel vous donnera aussi des outils et vous expliquera ce que vous devez faire : la sophrologie est une méthode qui passe beaucoup par la parole et votre verbalisation. 

À la fin de la séance, il y a généralement un temps d’échange avec le sophrologue, qui peut aussi être repris à la séance suivante, au début. En général, les professionnels préconisent une dizaine de séances pour que les bienfaits se fassent sentir !

Articles similaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here