Ongle incarné : comment le soigner ?

L’ongle incarné est un ongle qui rentre dans la peau qui se trouve sur les côtés. Il peut être douloureux et s’infecter, surtout au gros orteil du pied. Que faire en cas d’ongle incarné ? Comment éviter que les ongles ne s’incarnent ? Pourquoi les ongles s’incarnent-ils et comment soulager la douleur ? Voici, en quelques lignes, tout ce qu’il faut savoir sur les causes et les traitements des ongles incarnés aux pieds et aux mains.

Que faire en cas d’ongle incarné ?

Vous ressentez une gêne au niveau d’un de vos ongles et vous constatez avec désarroi que ce dernier s’est incarné. Pour éviter que la situation n’empire, prenez quelques minutes pour soigner votre ongle avant qu’il ne s’infecte. Pour cela, voici quelques astuces conseillées par les podologues :

  • Tremper les pieds dans de l’eau chaude trois fois par jour, pendant une quinzaine de minutes.
  • Utiliser un antiseptique pour anticiper les risques d’infection.
  • Si possible, insérer un morceau de coton entre l’ongle incarné et la peau pour que l’ongle ne s’enfonce pas davantage.
  • Porter des chaussures larges ou des nus-pieds dans la mesure du possible pour éviter l’humidité qui favorise les infections.

En outre, la surveillance est primordiale. Si vous constatez que la peau devient rouge et se gonfle anormalement, il est préférable de vous rendre chez un médecin généraliste si l’inflammation persiste.

Que faire en cas d'ongle incarné ?
Source : shutterstock.com

Quelles sont les causes ?

L’incarnation d’un ongle peut avoir plusieurs causes. Les quatre raisons les plus courantes des ongles incarnés sont les suivantes :

  • L’hypercourbure naturelle de l’ongle : un ongle très courbé naturellement est la cause dont la prévention est difficile, voire impossible. L’ongle ne pousse pas assez droit pour passer au-dessus de la peau et s’enfonce dedans. Pour limiter les incarnations d’ongle lorsqu’on a des ongles hypercourbés, il convient de porter des chaussures larges et aérées, puis de surveiller régulièrement l’état de ses ongles.
  • Les traumatismes : un choc contre le coin d’une table ou les microtraumatismes liés au sport sont des facteurs qui rendent les ongles propices à l’incarnation. La meilleure solution consiste à choisir des chaussures qui amortissent les pas et de bien regarder où on marche.
  • Limer ou couper ses ongles trop courts : les ongles doivent légèrement dépasser la pulpe du doigt lorsqu’on les coupe ou qu’on les lime. De cette façon, l’ongle a déjà dépassé la peau et ne risque pas de s’incarner dans la chair.
  • Les troubles statiques : le pied qui “rentre dedans” est un trouble statique également appelé valgus calcanéen ou hallux valgus. Dans ce cas, la pression exercée sur la partie intérieure du pied va “gêner” le gros orteil. L’ongle aura donc tendance à entrer dans la pulpe et s’incarner. Il est possible de porter des semelles sur-mesure pour éviter ce problème. Il est également préférable de ne pas porter de chaussures pointues ou de talons trop hauts.

Qui consulter en cas de signe d’infection ?

En cas d’infection d’un ongle incarné, je vous conseille vivement de vous rendre chez votre médecin traitant si : vous êtes diabétique, vous avez une pathologie neurologique, une artérite des membres inférieurs, une maladie des valves cardiaques, une maladie immunitaire ou que les tissus qui se forment autour de l’ongle incarné ont une forme de framboise (botryomycome).

Si l’infection excède les deux jours malgré un traitement par antiseptique local, ou si la fièvre s’installe, il est également préférable de se rendre chez le médecin sous 24 h. Autrement, une visite chez la pédicure peut suffire à vous défaire de cet ongle incarné.

Qui consulter en cas de signe d'infection ?
Source : shutterstock.com

Comment traiter et soulager la douleur d’un ongle incarné ?

L’ongle incarné est parfois très douloureux. Pour vous soulager, vous pouvez faire des bains de pied d’eau chaude plusieurs fois par jour. Dans la bassine, ajoutez un peu de sel d’Epsom aux propriétés anti-inflammatoires. Si vous n’en n’avez pas, du gros sel marin peut faire l’affaire. Au niveau des quantités, on compte une tasse de sel pour une baignoire remplie d’eau jusqu’à dix centimètres. Pour optimiser l’effet antidouleur du bain de pieds, vous pouvez masser doucement la zone où l’ongle est incarné, car vos tissus seront mous et plus malléables.

Pour la douleur, vous pouvez prendre un médicament antidouleur (paracétamol) si vous en ressentez le besoin. En homéopathie, la pommade de calendula aide à apaiser la zone enflammée. Le traitement peut se compléter avec des granules (arnica 4 CH, Teucrium marum 7 CH, Pyrogenium 9 CH à doser en fonction des besoins). Le cataplasme d’argile avec 8 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) peut vous soulager en le laissant poser toute la nuit.

La différence entre un ongle incarné au pied ou à la main

L’ongle incarné au pied est plus fréquent que l’ongle incarné à la main. On explique cela par le fait que les pieds sont soumis à une pression supérieure et que dans la plupart des cas, c’est la pression qui va déclencher l’incarnation de l’ongle. Le traitement est le même. En cas d’ongle incarné à la main, il est recommandé de porter des gants de protection pour les taches ménagères, le jardinage, etc.

S’il est constaté et traité à temps, l’ongle incarné n’a pas de raison de vous inquiéter. Il est un peu plus embêtant que les taches blanches sur les ongles ou les stries, car il est douloureux, mais le risque pour la santé est minime. En suivant les recommandations pour les pieds (chaussures aérées, baskets de sport avec amorti, limage d’ongle à la bonne taille, surveillance hebdomadaire, etc) vous devriez avoir des ongles qui poussent correctement, à part si vous avez une hypercourbure des ongles.

Articles similaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here