Le lévrier irlandais

Visite à la SPA, craquage sur un lévrier irlandais

Salut les Bridgets ! Aujourd’hui je tenais à vous raconter ma visite à la SPA du weekend dernier. On entend souvent dire que les centres de SPA ne traitent pas toujours bien les animaux, et bien laissez-moi vous assurer que ce n’est pas toujours le cas et que cela dépend fortement des gérants de chaque centre. Ici, ils étaient très bien traités, ce qui les rends tous absolument adorables. Pour ma part, j’ai failli craquer sur un lévrier irlandais, race de chien jusque-là inconnue à mon répertoire canin personnel.

La beauté des animaux dépends de l’attention qu’on leur donne

Le week-end dernier, l’une de mes cousine m’a demandé si je pouvais l’accompagner au centre SPA de sa ville pour choisir un nouveau petit chat, le sien étant décédé le mois dernier au bout de 14 ans. J’appréhendais un peu, mais j’ai quand même accepté. En fait, j’ai tellement entendu d’histoires de maltraitance envers les animaux dans ces mêmes centres qui sont censés leur venir en aide que j’étais un peu sceptique. Je m’imaginais des chiens et des chats apeurés et terrorisés par des bénévoles pas toujours très consciencieux de leur travail.

Mais en arrivant là-bas, je me suis rendu compte que j’étais totalement à côté de la plaque ! Les gérants étaient absolument adorables et semblaient s’occuper des animaux avec une réelle affection. C’est surement pour cela d’ailleurs qu’ils n’avaient pas l’air tristes du tout. Nous avons discuté longuement avec l’une des bénévoles et elle me disait que son job était très dur car elle s’attachait beaucoup aux animaux, mais qu’elle préférait en souffrir un peu plutôt que de ne pas leur donner d’affection par simple protection de ses sentiments.

Ma découverte d’une nouvelle race de chien : le lévrier irlandais

Parmi tous les animaux présents, beaucoup d’entre eux me faisait les yeux doux. Ils étaient vraiment tous trop chou. Nous sommes d’abord allées voir les chats. Il y en avait de toutes les sortes et de toutes les couleurs possibles – tout du moins pour un chat. Ma cousine a choisi un gros matou roux qui avait l’air très pépère.

Pendant qu’elle faisait les papier avec la gérante du centre, je suis allée voir l’espace canin, et là, j’ai totalement craqué pour un chien qui ne m’avait pas lâché du regard depuis que j’étais rentrée dans le hangar. Il était immense, avec des poils long et frisés, mais surtout, il avait ce regard tellement humain ! J’avais presque l’impression qu’il me parlait par télépathie et je me suis même demandée s’il n’était pas possédé par un extraterrestre…

Lorsque ma cousine et la gérante sont revenues me chercher, j’ai demandé à cette dernière le nom de la race de mon correspondant télépathique. Elle m’a dit qu’il s’agissait d’un lévrier irlandais. D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur cette race de chien, vous pouvez consulter cette page. Elle m’a aussi demandé si je voulais l’adopter. J’avoue m’être arrêtée quelques secondes pour bien étudier la question, mais je lui ai expliqué que j’avais déjà un chien à la maison, vieux et un peu grognon, et que je n’avais pas assez de place pour un deuxième. Mais je lui ai aussi assuré que dès que je voudrai un nouveau chien, je n’hésiterai dorénavant plus à venir chez eux, contrairement à avant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *