Commetn associer les couleurs de ses vêtements ?

Monochrome, camaïeu, contraste : comment associer les couleurs vestimentaires ?

Comme vous le savez peut-être, le monde de l’internet n’est pas si grand que ça et quand on tient plusieurs blogs sur la beauté et le lifestyle, on en vient très vite à discuter avec d’autres bloggeuses du même genre. L’autre jour, je discutais avec Miss Ambre, qui me racontais tous les secrets des assortiments de couleurs en matière de tenues vestimentaires.

Le monochrome

Miss Ambre m’a donc raconté tout ce quelle savait sur les couleurs à assortir dans nos tenues vestimentaires pour nous mettre en valeur tout en gardant du style. La première notion qu’elle m’a apprise, c’est la notion de monochromie. Je connaissait déjà le mot, mais je ne savais pas qu’on l’utilisait dans le domaine de la mode.

Monochrome, ça veut dire « une seule couleur ». Donc, s’habiller en monochrome, c’est porter des vêtements intégralement de la même couleur. Cette technique est pratique si vous voulez allonger votre silhouette car celle-ci ne sera pas coupée horizontalement par un changement de couleur entre le haut et le bas. Une tenue vestimentaire monochrome créera donc une sorte d’illusion d’optique, vous faisant paraître plus mince, allongée et élancée. Pratique, non ?

Lire aussi : Les lunettes, un accessoire de mode

Le camaïeu

Là, c’était totalement nouveau pour moi. A part la marque de prêt-à-porter de ce nom, je ne savais même pas que ce mot existait dans le dictionnaire. S’habiller en camaïeu, c’est en fait porter une association de deux couleurs aux tons très proches, comme le beige et le marron, ou bien deux couleurs dégradée d’une même couleur, comme le bleu clair et le bleu foncé, etc.

C’est une certaine technique de monochromie qui a également tendance à allonger la silhouette. Mais Miss Ambre m’a aussi mise en garde en me disant de faire attention à bien choisir : soit la monochromie parfaite, soit une association de couleurs bien décidée. Si, par exemple, vous avez une jupe brune et que la seule verte brune que vous possédez n’est pas parfaitement du même ton, alors elle ne fera pas l’affaire. Mieux vaut alors opter pour une couleur complémentaire ou une teinte dégradée que tenter une monochromie ratée.

Lire aussi : Je me découvre une passion : le Nail Art

Les couleurs complémentaires et le contrast

Mais alors, je lui ai demandé comment savoir si deux couleurs vont bien ensemble, si elles sont complémentaires ou non. Et elle m’a répondu que c’était très simple, que je n’avais qu’à me référer au cercle chromatique. En effet, j’en avais déjà entendu parler. Dans le cercle chromatique, elle m’expliquait que les trois couleurs primaires sont distinguées, ainsi que toutes leurs dérivées.

Il suffit de regarder quelles couleurs sont aux opposés. Ainsi, on pouvait voir que le jaune est à l’opposé du bleu-violet et que ces deux couleurs sont ainsi complémentaires. De même pour le rouge et le vert ou le bleu et l’orange. A savoir que lorsqu’on s’habille avec des couleurs complémentaires, on parle de contraste. Mais contrairement au monochrome et au camaïeu, cette technique à tendance à tasser la silhouette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *