Des pierres utilisées en lithothérapie

Lithothérapie : peut-on guérir grâce aux pierres ?

Dans la culture populaire, on se partage des astuces pour soulager les maux. Par exemple, il paraît qu’un collier d’ambre soulage les bébés quand ils font leurs dents ou que l’améthyste atténue les maux de tête. Qu’en est-il d’un point de vue scientifique ? Peut-on réellement minimiser des symptômes grâce aux cristaux ?

Qu’est-ce que la lithothérapie ?

La lithothérapie désigne une méthode de traitement par les pierres. En définitive, cette forme de soin se base sur plusieurs médecines non conventionnelles comme la chromothérapie (le soin par les couleurs), l’oligothérapie, les critères énergétiques et l’éventuel effet magnétique des pierres. Pour les personnes qui croient en cette pratique, les différentes pierres auraient des effets sur la santé.

N’importe quelle maman s’est fait conseiller une fois d’acheter un collier d’ambre pour son nourrisson quand il faisait des dents, car l’ambre aurait un pouvoir apaisant. Après des décennies, ce conseil reste d’actualité. Cela prouvait-il que la lithothérapie fonctionne ? L’ambre aurait d’autre propriétés, anti-inflammatoires notamment.

Aucune preuve scientifique

A ce jour, aucune preuve scientifique n’a pu être apportée concernant la lithothérapie. Cette forme de médecine holistique reste donc dans la catégorie des pseudo-médecines. Il convient de faire la différence avec la médecine classique qui utilise des minéraux qui possèdent des propriétés médicamenteuses réelles. Pour le moment, l’efficacité de la thérapie pas les pierres et minéraux reste donc difficile à déterminer et repose sur des témoignages subjectifs.

Pour les médecins, c’est l’effet placebo qui permet d’améliorer l’état de santé général des patients qui ont recours à la lithothérapie, ou aux médecines holistiques en général. Même si c’est le cas, peut-on dire que ce soit une mauvaise chose ? Dans le cas où il s’agit d’un patient qui se sent très handicapé au quotidien par des migraines et des troubles anxieux, peu importe la médecine qu’il utilise, le principal c’est que sa qualité de vie s’améliore.

Bien entendu, dans tous les cas, il est indispensable de consulter au minimum son médecin généraliste qui pourra vous rediriger vers des spécialistes. Si le besoin de pratiquer des médecines douces apparaît et que cela vous aide à vous sentir mieux, il ne faut pas s’en priver. Attention tout de même aux charlatans.

Néanmoins, est-ce que l’effet placebo s’applique aux bébés ? Leur inconscient et leur conscient ne sont pas assez développés pour cela, mais il est cependant compliqué de mesurer l’effet de l’ambre sur leur douleur, car ils ne peuvent pas la situer sur une échelle de 1 à 10 par exemple. Seuls les pleurs sont indicateurs et ce n’est pas suffisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *