Un couple pendant l'orgasme

La journée mondiale de l’orgasme

Petit article coquin aujourd’hui pour vous les filles, car je viens d’apprendre, avec un peu de retard malheureusement, qu’il existe une journée mondiale de l’orgasme ! Eh oui, nous connaissons tous bon nombre de journées mondiales, pour la solidarité, pour le sida, pour les mères, les pères et même les grands-mères, mais il en existe bien une en effet pour le plus grand des plaisirs, celui de l’orgasme.

Une journée mondiale pas comme les autres

La plupart des journées mondiales sont destinées à la solidarité, la compassion ou les preuves de bonté. Mais le 21 décembre – ou le 22 selon les années –, jour du solstice d’hiver, c’est la journée mondiale du plaisir le plus intense qui puisse exister, celui de l’orgasme. Un petit clin d’œil hédoniste pour ne pas oublier de se faire plaisir en hiver.

Créée en 2006 par deux pacifistes américains, Donna Sheehan et Paul Reffell, également à l’origine de l’association Global Orgasm for Peace, cette journée mondiale avait à l’origine pour but de réduire la violence sur terre grâce à une énergie positive globale générée par un plaisir sexuel simultané de la population. Aujourd’hui, il vise surtout à sensibiliser le public sur l’anorgasmie, l’absence d’orgasme chez la femme durant ses rapports sexuels.

Lire aussi : Quelle est la taille moyenne de …

L’orgasme au cinéma

Allez savoir pourquoi, cette découverte m’a tout de suite fait penser au cinéma. En effet, il existe plusieurs scènes absolument légendaires d’orgasme dans le septième art, la plus célèbre étant sans doute dans Quand Harry rencontre Sally, de Rob Reiner et Nora Ephron, lorsque Sally (Meg Ryan) simule un orgasme à la perfection pour convaincre Harry (Bill Crystal) que toutes les femmes simulent un jour ou l’autre. J’adore particulièrement la grand-mère qui enchaîne en demandant au serveur : « Donnez-moi la même chose qu’elle ! »

Autre scène mythique d’orgasme au cinéma dans L’abominable Vérité, de Robert Luketic, lorsque Abby (Katherine Heigl) subit un orgasme inattendu lors d’un repas d’affaires après avoir enfilé une culotte vibrante dont la télécommande tombe malencontreusement entre les mains d’un enfant innocent. Elle tente alors de détourner la conversation sur le ceviche qu’ils sont en train de déguster, spécialité péruvienne assez épicée. Et sa collègue qui demande à son mari avec une curiosité envieuse : « Il y a quoi dans le ceviche ? »

Je pourrais encore vous en raconter bien d’autres, mais bon, ça risquerait d’être long… Et vous, quelle est votre scène d’orgasme préférée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *