De la cavitation par ultrasons

De la chirurgie esthétique non-invasive, vous dites ?

Hello les girls ! Comment allez-vous? Vous vous souvenez, je vous parlais récemment de me remettre au sport pour retrouver ma ligne avant l’été ? Et bien c’est fait ! Mais à vrai dire, ce n’est pas aussi prometteur que je l’aurais espéré. Voilà presque un mois que je cours tous les jours, mais rien n’y fait : je n’ai pas perdu l’ombre d’un kilo !

Mon rendez-vous chez la diététicienne

Vu l’activité sportive intense et régulière que je pratique, je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à mincir. J’ai donc soupçonné un problème d’alimentation et j’ai consulté une diététicienne. Elle m’a raconté tout ce que je savais déjà et que je pratique régulièrement. D’abord, un petit-déjeuner équilibré avec un laitage, des céréales et des fruits. Ensuite, un déjeuner tout aussi équilibré avec des protéines (viande, poisson, oeufs…), des légumes et des féculents. Et pour finir, un dîner, au plus tard à 18h avec des légumes et un peu de féculents si je me couche tard. Jusque là rien de nouveau.

Lire aussi : Quels produits pour ma peau ?

De la chirurgie esthétique non-invasive, vous dites ?

Comme elle voyait que je n’avais rien à apprendre en matière de diététique, elle est devenue, elle aussi, un peu perplexe face à ma difficulté à perdre des formes. En effet, mon corps à bien changé ces dernières années. C’est alors qu’elle m’a parlé de chirurgie esthétique non-invasive, deux notions que je pensais totalement paradoxales. En effet, pour moi, chirurgie esthétique rime avec ouvrir mon corps pour en enlever un bout, ce qui ne m’attire vraiment pas du tout.

Me voyant faire des grimaces, elle m’a tout de suite rassuré sur le fait qu’il existe effectivement une forme de chirurgie esthétique non invasive, qu’on appelle cavitation par ultrasons. Ce sont des petites ondes, appelées ultrasons, qui vont venir se choquer aux endroits où vous souhaitez perdre des formes et qui vont ainsi brûler les graisses que vous stockez à cet endroit.

Lire aussi : Quels masques pour les cheveux très abîmés ?

Je ne sais pas encore

J’ai donc parlé à mon médecin traitant d’une telle intervention. Il m’a rassuré que c’était absolument sain et beaucoup de femmes y avaient recours. D’ailleurs, aucun effet secondaire concret n’a été recensé à ce jour. Étrangement, il m’a aussi parlé d’anorexie, en me disant que si je n’arrivais pas à perdre de poids, c’est peut-être tout simplement que je n’avais pas besoin d’en perdre et que, peut-être, j’étais la seule à me voir ronde. Pourtant, je lui ai demandé ce qu’il en pensais et, étrangement, il n’a pas voulu répondre à ma question, le petit malin.

Finalement, je n’ai pas encore décidé si j’allais avoir recours à cette intervention. Certes, pour moi qui ait toujours considéré la chirurgie esthétique comme une boucherie, je suis largement rassurée. Mais je vais encore prendre un peu de temps avant de prendre ma décision finale. Après tout, il me reste encore quelques semaines avant l’été. Promis, je vous raconterai tout !

1 Comment

  1. Toujours dans le domaine de la médecine esthétique il existe des méthodes comme la cryolipolyse qui permet d’amincir la silhouette par le froid. Moi-même je ne sais pas si je sauterai le pas mais c’est vrai que cela fait moins peur qu’une opération chirurgicale « classique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *