Comment surveiller ses grains de beauté ?

Vous aimez ces petits grains de beauté qui apportent un côté charmant et élégant à votre peau ? Mais saviez-vous que certains d’entre eux peuvent dissimuler une grave infection cutanée ? Plus de 15 000 nouveaux cas de mélanomes cutanés ont été recensés en France en 2018, dont 1 800 décès. Comprendre l’importance de surveiller ses grains de beauté est primordial, tout comme savoir en reconnaître les changements et aller consulter un spécialiste au moindre doute.

Pourquoi faut-il surveiller ses grains de beauté ?

Il est important de savoir bien analyser un grain de beauté pour repérer toute modification de taille, de forme ou de couleur par exemple. Heureusement, tous les grains de beauté ne sont pas dangereux et restent un atout pour de nombreuses personnes. Cependant, les grains de beauté peuvent aussi dissimuler des cancers cutanés tel que le mélanome, qui représente 10% de ces cancers.  Maladies touchant les cellules de la peau (les mélanocytes), les mélanomes apparaissent sur une peau saine et non lésée dans 70 à 80% des cas et sont (au début) visuellement semblables à un simple grain de beauté.

Avec un fort potentiel métastatique (les cellules cancéreuses peuvent proliférer rapidement et s’étendre à l’organisme), le diagnostic tardif d’un mélanome réduit fortement les chances de rémission du patient. En surveillant vos grains de beauté, vous vous assurez une prise en charge et une exérèse rapides des cellules cancéreuses si le mélanome est confirmé, ainsi que la mise en place d’un traitement immédiat si nécessaire. Les mélanomes se développent dans les pigments colorés des grains de beauté, principalement sur les jambes chez les femmes et dans le dos chez les hommes. Plus ou moins clairs, les grains de beauté apparaissent souvent sur les parties de la peau exposées au soleil, qu’il s’agisse du corps, du visage, des ongles et même des yeux.

Pourquoi faut-il surveiller ses grains de beauté ?
Source : shutterstock.com

Comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?

Pour savoir si un grain de beauté est dangereux, il faut déjà en connaître la forme, la taille et la couleur d’origine. C’est en faisant un auto-examen de tous vos grains de beauté (tous les 3 mois environ) que vous serez capable de déceler le moindre changement. Lors de votre examen, appliquez la méthode “ABCDE” pour vous aider à distinguer les signes et les symptômes d’un mélanome :

  • A : asymétrie ;
  • B : bordure ;
  • C : couleur ;
  • D : diamètre ;
  • E : évolution.

Au moindre doute, consultez votre médecin traitant. Seul l’examen médical d’un dermatologue permet d’établir la dangerosité d’un grain de beauté. Son analyse (exérèse diagnostique) va confirmer ou infirmer la suspicion de mélanome. Son stade de développement se mesure à la suite d’un examen anatomopathologique effectué en laboratoire. Si la première exérèse permet de retirer toutes les cellules cancéreuses, aucune autre intervention n’est nécessaire : elle aura servi à la fois d’examen et de traitement. Des grains de beauté peuvent apparaître sur votre peau tout au long de votre vie sans pour autant être cancéreux, pas de panique.

Comment savoir si un grain de beauté est dangereux ?
Source : shutterstock.com

Qui et quand faut-il aller consulter ?

Prendre soin de son épiderme avec des produits pour la peau de qualité est important à partir de 20 ans en moyenne. Malgré tout, certains individus sont plus susceptibles de développer des mélanomes, notamment dans les cas suivants :

  • les personnes s’exposant régulièrement et de façon prolongée aux UV (soleil et cabines de bronzage) sans se protéger ou pas suffisamment ;
  • le phototype de la peau (sensibilité de la peau face aux UV, notamment les peaux très claires) ;
  • les antécédents familiaux : ils concernent autant la présence et le nombre de grains de beauté chez les membres de votre famille, que les antécédents de coups de soleil et de mélanomes ;
  • la présence d’un grand nombre de grains de beauté (à partir d’une cinquantaine) ;
  • l’immunodépression : avec un système immunitaire plus faible, le corps lutte moins efficacement contre les virus et infections tels que les cancers cutanés.

Que vous soyez ou non dans l’un de ces cas, il devient impératif de consulter un dermatologue si l’un de vos grains de beauté :

  • saigne ;
  • gratte régulièrement ;
  • présente une croûte ;
  • grossit ou change de forme ;
  • change de couleur.

Connaître les grains de beauté de son corps (nombre, forme, taille et couleur) est très important pour déceler le moindre changement sur sa peau. Bien qu’ils soient inoffensifs pour la plupart, les grains de beauté peuvent cacher des mélanomes : pour un traitement efficace, un diagnostic précoce est primordial.

Articles similaires

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here