Le matin, fatiguée devant mon café

C’est la rentrée, c’est parti, on se range et on avance !

C’était la rentrée lundi et je n’ai pas eu le courage de l’écrire, je m’y colle donc maintenant comme si on était encore lundi. Ca sent le café noir du matin et les chaussures neuves, bienvenue en Septembre !

Je n’aime pas le café, enfin si

Je n’aime pas le café, trop aigre, trop dur, bref, trop noir, mais j’adore cette période de l’année, j’adore sentir le café en préparation, ça donne un côté rassurant sur les projets de la journée. Je ne le bois pas, j’aime juste le voir au fond d’une tasse, ça appel un changement dans l’année, fini les petits déj de midi arrosés au rosé de la veille, on passe aux choses sérieuses. Ou du moins en théorie…

J’aime cette idée d’ordre. Un retour à la normal après 2 mois de total laissé aller ! Barbecue, vin, soleil, sieste, soleil, vin, transat, j’ai déjà dis « vin » ? Les gens se rangent à nouveau, une simple date et tous le monde rentre dans les rangs comme une cloche qui aurait sonné la fin de la récré. C’est flippant, captivant et totalement génial !

Ben oui, on allait pas encore faire la crêpe sur la plage indéfiniment, on a des projets. A commencer par exhiber le bronzage de l’été à toutes nos collègues et participer à la réunion la plus importante de l’année, lundi 8h10 au café, récits de leurs supers vacances à Mykonos ou à Porto-Vecchio.

Lire aussi : Mon sac à main, ce bordel organisé

Ouf, plus obligé de pointer à l’apéro à 17h tous les jours

C’est sympa de changer un peu d’ambiance, de retrouver une certaine tranquillité et de ne plus être obligé de pointer à l’apéro à 17h à coup de pina colada. Mon estomac, mon foi, mon amour propre, sont ravis de ce changement saisonnier. On a enfin une excuse : « Non, désolée, je ne peux pas, je travail demain… » et mon corps me dit merci. En réalité, passer une soirée à récupérer mon retard sur mes séries, et plateau télé, annonce le retour de ma petite routine hivernale qui m’avait bien manquée. Et puis j’ai pleins de nouveaux projets ! En tête de liste: le shopping. J’ai toute ma garde robe à revoir. Cette année, c’est décidé, je n’aurai plus l’air d’avoir 12 ans au travail, fini les jupes patineuses et ballerines, j’investis dans des chemises, blouses et tout ce qui peut faire un peu sérieux et, surtout, on va tenter les escarpins. 28 ans c’est un bon âge pour faire une rentrée d’adulte non ?

J’ai un nouveau sac, une nouvelle montre, une chemise blanche, un blazer, un jean sans trou, des escarpins bleu marine, une inscription à la salle de sport, un abonnement à Netflix et j’ai rangé tout mon appart’ ! Je suis prête, prête à affronter cette nouvelle année « scolaire ».

Lire aussi : Penser à mon anniversaire, la mer à boire pour lui ?

Mardi 7h01: le réveil sonne

Non mais sinon, on peut la refaire ? Un jour, ça va, mais là, un second, c’est abusé. C’est déjà la routine et je suis atteinte de flémingite aiguë au sport, les escarpins sont une invention de torture et j’ai taché ma chemise blanche au déjeuné. Un retour sur le transat est plus que nécessaire pour se remettre d’une journée pleine d’émotion.

Aller ! Courage ! Au final on est qu’en septembre et à part le retour au boulot, retrouver mes collègues c’est plutôt sympa, et les 30 degrés ambiants laissent toujours planer une idée d’apéros clandestins après le boulot. Pour ce qui est de ma résolution d’être enfin adulte, on la remet à l’année prochaine ou, peut-être, aux résolutions de janvier, m’en fiche, j’ai le temps, je suis Peter Pan.

J’aime toujours pas le café, mais un cappuccino fera très bien l’affaire, beaucoup plus doux pour aborder cette rentrée, et beaucoup mieux qu’une pina colada avant d’aller bosser !

Ah j’ai oublié de vous dire : j’adore cette période de l’année. Ca se voit, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *