L'ambiance au rallye du Var 2016

Le rallye du Var, une aventure magique

Le week-end dernier, se déroulait le rallye du Var. Certes, je ne suis pas experte, mais les copains y allaient et passer quelques jours au bord de la mer avec le soleil, cela m’emballait.

Tout avait mal commencé pourtant

Parti mercredi soir pour être sur place dès le jeudi matin et ne pas rater les essais, nous partons sous la pluie. Peu importe, ne fait-il pas toujours beau dans le Var ? Quand on l’imagine, on voit mal Saint-Tropez ou Sainte-Maxime sous la flotte. Et pourtant, en arrivant, mauvaise surprise, le mauvais temps est présent aussi et ne crachera sur la tête durant toute la journée. Génial, pourvu que cela change ensuite…

Et oui, le lendemain, surprise, il est tôt, mais on sait déjà qu’il va faire beau aujourd’hui pour le départ du rallye du Var et cela va durer durant toute la durée de l’épreuve. Tant mieux, on va pouvoir profiter de toutes ces belles voitures, faire de belles vidéos et se gaver de ce spectacle que je découvre. Oui, j’avais déjà participé à des rallyes proches de chez moi, mais ce n’était pas le championnat de France.

Un spectacle incroyable

Dès les premiers passages, je me rends compte de la différence entre les petits rallyes à la maison et le niveau qu’il y a ici. Il faut dire qu’il y a des pilotes de championnat du monde, autrement dit, certains parmi les meilleurs au monde. Attention, ça ne fait pas semblant, vous le verrez sur la vidéo de mon ami que j’ai mis en fin de mon billet. Ainsi, les journées s’enchaînent et on profite de la vue sur la mer, du spectacle offert par ces pilotes complètement fous et de petits resto chaque soir, un véritable parfum de vacances, je suis aux anges !

Tout s’est très bien passé, on avait pris un petit hôtel à Cogolin, à quelques kilomètres de la mer, enfin tout, jusqu’au dimanche matin où il a fallu se lever avant 5h du matin pour être à l’heure au bord de la route. Après 3 jours debout au bord d’une route, ça pique un peu, surtout que le lendemain c’est boulot. Sur le coup, c’est vraiment dur, en plus il caille tant que le soleil n’est pas levé. Mais bon, dès que les voitures arrivent, tout ceci devient du passé et l’euphorie reprend le dessus.

En bref, une première en championnat de France et j’espère que ce ne sera pas la dernière, j’espère bien aussi pouvoir un jour vivre un rallye WRC, ça doit encore être autre chose. Dans tous les cas, je signe des deux mains et je vous conseille tous de découvrir ça, c’est magique et surtout, c’est gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *