Femme infidèle

Qu’est-ce qui pousse une femme à être infidèle ?

L’infidélité est un sujet délicat à traiter, surtout quand il s’agit de celle des femmes. Souvent perçue comme moins courante et très largement entourée de mythes, l’infidélité féminine est pourtant une réalité importante qui mériterait d’être mieux comprise. Plusieurs études récentes ont tenté de comprendre qu’elles étaient les motivations principales des femmes infidèles.

Une nécessité pour l’épanouissement sexuel

Une récente étude canadienne menée auprès de plusieurs milliers de femmes a récemment prouvé que l’insatisfaction sexuelle était la première cause d’infidélité chez les femmes. Apparemment, le peu de relations sexuelles et la baisse de désir pour son partenaire attitré seraient l’une des raisons les plus courantes d’infidélité.

En fait, l’infidélité serait alors souvent utilisée comme une solution alternative à la rupture. Quand la vie sexuelle du couple est décevante, le reste de la relation a tendance à péricliter et les époux malheureux à moins bien s’entendre. Beaucoup de femmes, avec le recul, se rendent compte qu’elles ont été infidèles parce qu’elles ne voulaient pas rompre, mais ne supportaient plus la frustration.

Les femmes sont-elles de plus en plus infidèles ?

Il est vrai qu’à notre époque, faire une rencontre discrète et avoir une relation extra-conjugale est de plus en plus facile, notamment grâce à un Internet. Certains sites de rencontres spécialisés dans les rencontres extra-conjugales ont même fleuri un peu partout dans le monde. Il est alors tentant de les relier à l’augmentation de l’infidélité dans les sociétés occidentales.

Pourtant, ce n’est pas aussi simple que cela. Pourquoi ? D’abord, parce que la catégorie d’âge où l’infidélité est la plus importante serait celle des plus de 55 ans. Or, cette génération n’est pas particulièrement amatrice de sites de rencontres. Enfin, l’infidélité est un grand tabou dans nos sociétés, mais elle ne doit pas nécessairement l’être. Accuser les sites de rencontres de son augmentation, c’est refuser de s’intéresser aux vraies origines de l’infidélité.

Ces femmes qui vont voir ailleurs pour sauver leur couple

Aussi paradoxal que cela puisse paraître beaucoup de femmes et beaucoup de sexologues affirment que la majorité des cas d’infidélités féminines sont en fait des tentatives de sauver le couple. Nous vous avons déjà expliqué que beaucoup de femmes préféraient tromper leur partenaire plutôt que de le quitter quand elle l’aime encore et qu’elles sont juste sexuellement frustrées.

Beaucoup de femmes affirment alors qu’être infidèles leur a permis de se débarrasser du fardeau de leur frustration et que cela leur a permis d’être de meilleures mères et de meilleures épouses. Il est impossible de tirer une conclusion définitive de ces témoignages puisque chaque situation est unique et particulière. En revanche, beaucoup de psycho-sexologue alertent sur l’importance de ne pas fuir ses problèmes de couple et de les régler au lieu de les enterrer sous des infidélités.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Concernant le thème de l’infidélité …
    Homme ou femme, qui peut lutter contre une tentation infidèle potentielle ?
    Peu de personnes en vérité, surtout après plusieurs années de vie à deux.
    Ceci étant, il me semble important de rappeler qu’il existe plusieurs types d’infidélités.
    Si l’infidélité est simplement physique, alors le couple n’est que partiellement en danger, et les conseils de votre article seront utiles.
    Par contre, si l’infidélité est sexuelle mais aussi sentimentale, alors là il y a peu à parier sur l’avenir du couple.

  2. Mick B.

    J’aurais tendance à croire qu’on désire ce qui nous manque. Soit on enterre ses désirs, soit on les comble.
    Mais d’où viennent ces désirs déviants? Ainsi que ces pannes de désir ciblées sur le mari exactement au même moment?
    Nous sommes des animaux avec des programmations inconscientes. La nature veut brasser les gènes pour la survie de l’espèce. La fidélité est un compromis pour faciliter quelques combinaisons à passer à la génération suivante, mais c’est aussi un énorme risque pour la femme. Et si son mari avait des gènes défectueux? D’où l’infidélité féminine. Elle fidélise le mâle mais le trompe et utilise ses ressources pour la survie de l’espèce. Tout ça est inconscient. La pilule et le préservatif permettent à certaines de leurrer la nature qui les leurre. L’infidélité masculine est son reflet miroir. C’est simplement pondre ses oeufs dans un autre nid, et ne pas avoir à s’en occuper.
    La noblesse et la lâcheté ne sont que des stratégies évolutives qui se renforcent l’une et l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *