La tradition de la bague de fiancaille remonte à l'Antiquité.

Les origines de la bague de fiançailles

Je me suis toujorus demandée d’où venait la tradition de la bague de fiallançailles. Après quelques recherche, j’ai découvert que dans de nombreuses civilisations, les fiançailles sont un symbole d’engagement et une déclaration d’intention de mariage. Traditionnellement, le futur époux offre donc une bague de fiançailles à sa promise au moment de la demande en mariage. D’où provient cette tradition et que symbolise-t-elle ? Laissez-moi vous raconter.

À quel doigt porter sa bague de fiançailles ?

La coutume de la bague de fiançailles remonte à l’Antiquité romaine et a perduré jusqu’au Moyen Âge. Celle-ci n’était alors qu’un simple anneau en fer sans pierre précieuse que le couple s’échangeait mutuellement et portait à l’annulaire de la main gauche, car d’après la pensée populaire, une veine reliait ce doigt au cœur.

Au cours de la Renaissance, offrir une bague de fiançailles en diamant devient une tradition après que l’archiduc Maximilien de Habsbourg en ait offerte une à sa future épouse, Marie de Bourgogne. Le diamant, pierre extrêmement résistante, devient le symbole de la fidélité conjugale.

De nos jours, le choix du doigt qui portera la bague de fiançailles dépend de plusieurs paramètres tels que la coutume du pays, les envies personnelles ou encore la religion. Ainsi, tandis que les protestants préfèrent par exemple la porter à la main droite, les catholiques la préfèrent à la main droite, pour ensuite la transférer à la main gauche, tout comme l’alliance.

Par ailleurs, si les bagues de fiançailles sont surtout portées par les femmes, il arrive que les hommes la porte également.

Lire aussi : La robe de mariée : les tendances à ne pas rater !

Le choix d’une bague de fiançailles, symbole de l’engagement amoureux

De manière générale, l’anneau est un symbole d’amour sans fin. Aussi, la bague de fiançailles est généralement sertie d’un diamant qui lui aussi est un symbole d’amour universellement reconnu.

De plus, la bague de fiançailles a traditionnellement une valeur financière importante en fonction de sa matière et en raison de la taille du diamant, preuve supplémentaire de la volonté de chérir celle qui la reçoit. A savoir que le platine est le métal le plus cher puisqu’il se déforme et s’oxyde moins que l’or ou l’argent. Par ailleurs, il vaut parfois mieux opter pour une pierre précieuse plus petite mais de meilleure qualité.

Enfin, le choix de la bague de fiançailles doit se faire en fonction des habitudes et des goûts de la personne qui la portera. Si celle-ci est plutôt discrète, il vaut mieux choisir une bague qui ait également cette caractéristique. Il en va de même pour le choix de la matière qui doit correspondre à ce que la fiancée a l’habitude de porter. Aussi, le choix de la bague témoigne de la connaissance et de l’intérêt portés à l’autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *