Faire la cuisine

Nouvelles résolutions : il est grand temps de cuisiner

A l’heure où la cuisine est devenue un vraiment phénomène de mode, beaucoup d’entre nous ont encore du mal à passer derrière les fourneaux. Alors que pour certaines, leur compagnon a tout d’un grand chef étoilé, pour d’autres, les boites de conserve et les plats livrés commencent à être bannis du quotidien. Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Voici quelques petits conseils et motivations qui devraient vous donner envie d’enfiler votre tablier.

Des outils révolutionnaires

Avant d’attaquer, il est primordial d’acheter le pack complet de l’apprenti-cuistot. Pour cela, munissez-vous d’une planche à découper, d’un économe, d’une spatule pour ne pas rayer vos poêles, d’une balance et d’un couteau de qualité. Mais pas d’inquiétude, vous trouverez sur le marché des outils révolutionnaires qui vous aideront presque aussi bien qu’une seconde main. Optez par exemple pour un robot multi-cuiseur qui assurera une cuisson parfaite à vos légumes et qui pourra également créer des plats avec des nombreuses recettes pré-enregistrées. Pour ma part, au niveau de l’électronique, je me contente d’un mixeur de bonne qualité que j’ai acheté chez Grobill et qui me permet de faire des plats savoureux avec des aliments finement coupés.

Détendez-vous

La cuisine reste une activité manuelle qui vous occupe l’esprit. De cette façon, elle permet de vous libérer du stress de la journée et d’évacuer les tensions du quotidien. N’hésitez pas à écouter de la musique et à vous ambiancer dans votre maison !

Un régime avant l’heure

En choisissant vous-même vos aliments, vous mangerez plus sainement. Les plats cuisinés, bien que composés de légumes, regorgent de sucre et d’autres composants néfastes à votre santé et à votre ligne. De plus, si vous devez découper, hacher ou encore aplatir vos aliments, vos bras pourront s’échauffer pour votre séance de sport programmée ce soir, à condition de ne pas goûter tous les plats…

Devenez une artiste

Les premiers temps, référez-vous à des recettes précises et faciles. Petit à petit, augmentez la difficulté une fois que vous aurez acquis certaines compétences comme faire roussir ou ciseler l’oignon. Une fois que vous vous sentirez à l’aise, alors n’hésitez pas à confectionner vos propres plats en mélangeant de nouvelles saveurs et de nouveaux ingrédients. Vous pouvez organiser une soirée entre filles afin de leur faire déguster vos œuvres d’art. Pas de panique, si vous voyez apparaître une grimace sur leurs visages, recommencez, entraînez-vous, et ne vous découragez pas, personne n’est devenu Chef gastronomique en un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *