Femme mettant son soutien-gorge

«No-bra» : quand le confinement libère les femmes du soutien-gorge

Depuis que le confinement a commencé, le mouvement « no-bra » refait surface. En effet, loin de la sphère publique, les femmes ne s’encombrent plus de leur soutien-gorge. Je vous explique tout.

La tendance est au « no-bra »

Ce mouvement a démarré sur les réseaux sociaux il y a quelques années. Il s’était fait appeler le « NoBraChallenge » et différentes stars comme Rihanna avaient décidé d’y participer. De nombreuses femmes avaient aussi suivi le mouvement mais très peu avaient décidé de l’adopter au quotidien. En effet, en décembre 2019, seulement 11 % des femmes déclaraient se passer « occasionnellement » de leur soutien-gorge.

Mais depuis que le confinement a débuté mi-mars, loin du regard des autres et des hommes, les femmes ont décidé de mettre leur lingerie de côté pour plus de confort jusqu’au jour du déconfinement.

Face à ce manque de confort, beaucoup de marques de lingerie comme Undiz, ont lancé des collections de soutiens-gorge à la fois beaux et confortables. Alors, pour celles qui souhaitent adopter une lingerie plus agréable au quotidien, vous pouvez en savoir plus sur la marque Undiz et sur ses différentes gammes.

Pourquoi adopter le mouvement « no-bra » pendant le confinement ?

Au-delà d’un mouvement féministe, le fait de ne pas porter de soutien-gorge sur une certaine période peut vous permettre de profiter de plusieurs bienfaits. Si vous n’avez jamais osé enlever votre soutien-gorge par gêne, alors le confinement peut être le moment idéal pour vous lâcher !

Pendant cette phase d’isolement, vous allez pouvoir apprécier le fait de ne plus être toute contractée dans votre soutien-gorge. De plus, vous allez rapidement observer que la pratique du « no-bra » (sur une courte durée) peut apporter certains avantages :

  • confort : vous ne sentirez plus aucun inconfort pendant votre journée. En effet, vous allez ressentir une profonde liberté et vous n’aurez pas à supporter les traces rouges sur votre dos ou sous vos seins qui grattent atrocement. Avec le « no-bra », c’est le bonheur assuré du matin au soir !
  • fermeté : le fait de ne pas porter de soutien-gorge de temps en temps permet aux seins d’être plus fermes et plus ronds. Effectivement, le tissu musculaire va pouvoir travailler et vous augmenterez ainsi la fermeté de votre poitrine.

En conclusion, le fait de ne pas porter de soutien-gorge pendant quelques temps, jusqu’au déconfinement par exemple, peut faire du bien à la fois à votre moral et à vos seins. Pensez-y !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *