Une illustration de l'investissement

Investir dans une SCPI ? Pourquoi pas…

Je me demande souvent de quoi sera fait demain. L’avenir est incertain et je m’inquiète parfois pour moi et les miens. Avec l’âge de la retraite qui augmente et les pensions qui diminuent, comment je ferai, quand je serai vieille ?

Investir pour épargner

J’essaie tant bien que mal de me constituer une petite épargne. C’est loin d’être facile et les intérêts des livrets d’épargne sont presque aussi bas que les taux des prêts immobiliers. Lorsque j’ai fait cette remarque, l’autre jour, un collègue m’a lancé, un brin moqueur : “Alors pourquoi tu n’investis pas dans l’immobilier ?”. Cette question m’a taraudée un long moment et à force de chercher des réponses, j’ai trouvé quelque chose d’intéressant. La seule chose qui m’empêche d’investir dans l’immobilier, c’est le coût. Je n’ai pas les moyens d’acheter un logement pour y vivre, alors à quoi bon acheter un logement pour le louer.

Lire aussi : Je veux investir dans la pierre !

L’achat mutualisé

Une solution s’est présentée à moi avec les SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier. Un peu à la façon d’une colocation où on mutualise un logement pour pouvoir assumer le loyer, par l’intermédiaire d’une SCPI, on mutualise des achats immobiliers. En fait, lorsqu’on investit dans une SCPI, on achète des parts de celle-ci. Avec l’argent, la société investit dans l’achat de biens immobiliers. Le plus souvent, ce sont des immeubles professionnels, des bureaux, des commerces, donnant ainsi accès aux investisseurs à des biens beaucoup trop chers pour un particulier.

Lire aussi : La famille à la rescousse pour mon investissement immobilier

Un revenu régulier et sécurisé

Chaque trimestre, la société de placement verse à ses investisseurs une partie des revenus générés par les loyers, au prorata du nombre des parts qu’il détient. On doit se sentir un peu comme un actionnaire qui touche les dividendes de la société dans laquelle il a investi. En plus, comme la SCPI investit sur plusieurs immeubles, les risques sont divisés par le nombre de biens, ce qui garantit une certaine sécurité. Un investissement qui n’est pas assez performant est revendu au profit d’un nouveau bien plus lucratif.

Lire aussi : Erreur de la banque en votre faveur !

Un investissement accessible

Ces méthodes permettent aux SCPI de garantir un taux d’intérêt d’environ 5% à leurs investisseurs. On peut facilement trouver un classement des meilleures SCPI et de leur taux de rémunération. Mais ce n’est pas tout. Figurez-vous qu’en plus d’être largement plus rentable qu’un bon vieux Livret A, l’investissement dans une SCPI est accessible pour un budget tout à fait raisonnable. Si le prix de la part et le nombre minimum de parts requises à la souscription varient, il est possible, dans certaines SCPI, d’investir avec une mise de départ de 1000€. Mon objectif pour 2018 ? Réussir à économiser au moins 1000€ et acheter des parts dans une SCPI !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *