Illustration des impôts sur le revenu

Impôt sur le revenu : comment le réduire ?

C’est bientôt la fin de l’année, et les impôts vont bientôt tomber. Alors que le portefeuille saigne déjà à cause des fêtes de Noël, voici quelques astuces pour réduire vos impôts et garder la tête hors de l’eau.

Il n’est pas trop tard

Malgré les primes de Noël et le treizième mois, les fins d’années sont souvent difficiles financièrement. En plus avec les impôts qui vont bientôt tomber. Mais il n’est pas trop tard pour recourir à quelques solutions simples qui peuvent aider à réduire votre imposition sur l’année 2016.

Il existe de nombreuses techniques pour alléger vos taxes, certaines peuvent prendre un peu plus de temps, mais d’autre sont assez spontanées. Il faudra tout de même vous y prendre afin le 31 décembre de chaque année pour pouvoir en profiter.

Les solutions rapides

Afin de réduire spontanément votre imposition en 2017, vous pouvez par exemple faire des dons à des associations ou des organismes d’intérêt général. Ils font profiter d’une réduction d’impôts de 75% du montant versé avec un maximum de 530 euros pour certains, et de 66% du montant versé dans la limite de 20% du revenu imposable pour les autres.

Investir dans votre logement est une autre solution pour réduire ses impôts. Par exemple, dans le cadre de la loi pour la transition énergétique, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt pour toute modification de votre logement relative à l’économie d’énergie, comme des radiateurs électriques intelligents ou des fenêtres à double vitrage.

Il est également possible d’investir dans l’immobilier, certaines formules comme les dispositifs Pinel ou Malraux offrant une défiscalisation intéressante.

Les techniques à plus long terme

Et pour l’an prochain, pensez à vous y prendre à l’avance. Embaucher un salarié à domicile, pour votre ménage ou votre jardinage par exemple, vous fera bénéficier d’une réduction d’impôt de 50% du montant total versé à la personne embauchée.

N’hésitez pas non plus à faire garder vos enfants. En plus de vous offrir un moment de répit, cela vous garantira également un crédit d’impôt de 50% des dépenses engagées, dans la limite de 2300 euros et pour les enfants de moins de 6 ans gardés par une personne agrée en dehors du domicile familial.

Outre les réductions d’impôts, sachez que vous pouvez en amont réduire votre base imposable, en versant une pension alimentaire à votre enfant par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *