Une piscine avec une fuite

Une fuite dans la piscine qui leur a coûté cher

Des amis ont eu la bonne idée il y a deux ans de construire une piscine. Afin d’en profiter toute l’année, ils ont donc fait construire une sorte de dôme chauffé qui permet d’y aller en toute saison. Oui mais, la bonne idée s’est transformée en cauchemar.

L’eau ce n’est pas gratuit

Même si l’on en consomme tous les jours, et que les factures ne semblent jamais trop salées par rapport à l’électricité, par exemple, l’eau n’est quand même pas gratuite et c’est quand il nous arrive un problème que l’on s’en rend compte. C’est exactement ce qui est arrivé à mon couple d’amis qui habite dans le Sud de la France vers Avignon.

Il y a deux ans environ, ceux-ci ont décidé de passer le cap et de faire construire une belle piscine dans leur jardin. Afin de ne pas en profiter que 3 à 4 mois dans l’année, et surtout se protéger du vent qui souffle très fort dans cette région, ils ont décidé de la faire couvrir. Une superbe idée qui a profité à tous, on pouvait ainsi se baigner toute l’année quand on venait chez eux. Malheureusement, même si ils avaient bien calculé leur budget, une petite coquille est venue leur ponctionner quelques milliers d’euros supplémentaires.

une simple fuite aux conséquences fâcheuses

Effectivement, afin de ne pas avoir à remplir la piscine chaque semaine, car oui, l’eau ça s’évapore par exemple, ils avaient investi dans un dispositif qui leur permettait de maintenir le niveau de l’eau automatiquement. Ainsi, pas de soucis de se retrouver avec une piscine à moitié pleine en rentrant de vacances ou de devoir la remplir chaque semaine. L’idée était top et la piscine était ainsi, en plus du système de nettoyage automatique, complètement autonome. Oui mais, il y eu un petit quelque chose qu’ils n’avaient pas prévu…

La piscine avait un petit défaut d’étanchéité. Certes, c’était une fuite d’eau microscopique, mais celle-ci laissait s’échapper de l’eau en permanence. Si comme ça, on se dit que ce n’est rien, sur la facture, ça c’est reflété bien concrètement. Les premiers mois, voir la première année, ils se sont dit que l’eau s’évaporait beaucoup mais ne se sont pas souciés de cette hausse de leur facture. Ce n’est que cette année qu’ils ont décidé de faire revenir l’entreprise qui l’avait construite. Et là, après avoir vidé entièrement le bassin, ils ont appris qu’il y avait une petite fissure, surement dû à un glissement minime du terrain. Résultat, la petite fuite leur avait fait perdre des milliers de mètres cubes d’eau et les euros qui vont avec… La fuite est maintenant réparé, mais le préjudice n’est pas couvert par les assurances et l’argent perdu le sera à tout jamais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *