Table baby shower

Fête de naissance ou baby shower ?

Les traditions veulent qu’on fête l’arrivée d’un bébé à sa naissance. Depuis quelques années, les baby shower ont petit à petit remplacé les fêtes de naissance. Célébrer la venue d’un  nouveau membre de la famille est incontournable, mais pour quelle option faut-il pencher ? Fête de naissance ou baby shower ?

La fête de naissance

La fête de naissance consiste à présenter son nouveau-né, quelques jours ou quelques semaines après l’accouchement. Généralement, ce sont les invités qui apportent à manger et à boire, bien que cette tradition soit plus rare de nos jours. Les membres de la famille et les proches des parents se réunissent pour célébrer la naissance et offrir des cadeaux, mais aussi proposer leur aide : baby-sitting, ménage, préparation de repas, etc.

L’avantage de la fête de naissance c’est que premièrement, on peut présenter son bébé en chair et en os, et non à travers les images d’une échographie. Par ailleurs, c’est à ce moment que la maman a besoin de soutien physique et moral. En effet, après neuf mois de grossesse, l’accouchement, l’éventuel allaitement et les courtes nuits, la maman (et le papa) ressentent une fatigue jusqu’alors inédite. De plus, chez certaines mères, le post-partum est une période qui peut impliquer des complications psychologiques (dépression du post-partum, baby blues) et physiques (épuisement maternel, burn-out, difficultés liées à l’accouchement…).

Pour organiser une fête de naissance de façon traditionnelle, vous pouvez envoyer un faire-part. Vous en trouverez certainement un qui vous convient sur Popcarte qui propose des faire-parts de naissance fille, garçon, jumeaux ou mixtes. Une fois vos invités conviés, vous n’aurez plus qu’à vous occuper des éléments de décoration et du buffet.

La baby shower

La baby shower ou fête pré-natale est une tradition de plus de 100 ans qui s’est démocratisée après la Seconde Guerre Mondiale. La plupart du temps, la fête se déroule pendant le huitième mois de grossesse de la future maman. Il s’agit d’une célébration entre amis et avec la famille, durant laquelle des jeux et des animations sont organisés.

En France, on constate que les baby shower se déroulent entre filles. Le but est de montrer son soutien à la future maman, lui donner des conseils et lui offrir des cadeaux. Le « gâteau de couche » est emblématique des baby shower. Il s’agit simplement d’une pièce montée de couches-culottes. Si la future mère a déjà un enfant, on ne parle plus de « shower » mais de « sprinkling », c’est-à-dire saupoudrage vu qu’il s’agit de compléter ce qu’elle a déjà.

En France, certains pensent que fêter l’arrivée d’un bébé avant sa naissance porte malheur, alors que la baby shower est plus une fête censée soutenir la maman et la préparer à son futur rôle parental.

Par conséquent, la baby shower et la fête de naissance sont deux célébrations distinctes. L’une a pour objectif de conseiller la femme enceinte et la seconde est organisée pour fêter l’arrivée du nouveau-né. Il n’est donc pas étrange de planifier ces deux fêtes. Néanmoins, la plupart des couples en organisent une seule étant donné que cela peut représenter un budget conséquent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *