EasyBreath decathlon

Mon expérience en snorkeling avec EasyBreath de Decathlon

Salut à tous ! Vous l’ignorez peut-être, mais je suis une grande fan de plongée et plus précisément de snorkeling. C’est une activité que l’on peut pratiquer partout en bord de mer, à condition de profiter de l’équipement adapté. Je reviens d’un voyage de deux semaines en Grèce et pour l’occasion, j’ai investi dans le tout dernier masque de plongée proposé par Decathlon : l’EasyBreath. J’en ai beaucoup entendu parler sur la toile et j’ai décidé de le tester ! Voici mon retour d’expérience.

EasyBreath, un accessoire qui remplace le masque et le tuba.

Le masque de snorkeling EasyBreath de Decathlon est un accessoire intégral, qui comprend à la fois le masque et le tuba. La partie supérieure de l’équipement est ventilée, de sorte à éviter la condensation.

Je vous l’accorde, le design de l’EasyBreath peut surprendre ! En effet, il ressemble à un appareil futuriste que l’on pourrait retrouver dans l’univers spatial. Malgré tout, je le trouve très pratique, voire indispensable pour les amateurs de snorkeling. C’est vrai, il permet de plonger la tête sous l’eau et de respirer normalement, sans que l’eau ne s’y infiltre.
Je dois bien avouer qu’au début, j’étais particulièrement sceptique. Mais dès les premières minutes d’utilisation, j’ai été agréablement surprise par sa facilité d’utilisation et par le confort proposé. Je vous en parle un peu plus en détail dès maintenant.

Avec EasyBreath, la prise en main est simple et rapide

Avant d’utiliser le masque intégral EasyBreath de Decathlon, il convient de le monter. Rassurez-vous, il n’y a rien de plus simple ! En effet, il suffit de clipser le tuba sur la partie supérieure du masque. En revanche, une fois que cela est fait, je vous déconseille vivement de retirer le tuba. En effet, le joint étanche qui permet la fixation me semble relativement fragile et des manipulations répétées pourraient bien l’endommager.

Mettre le masque ne représente aucune difficulté particulière, à condition que celui-ci soit à votre taille. Placez tout d’abord le menton dans l’emplacement prévu à cet effet, puis ramenez le masque sur votre visage. Il vous suffit alors de l’ajuster grâce aux languettes situées à l’arrière de l’équipement. Inutile de serrer trop fort, puisqu’une fois sous l’eau, le masque va coller naturellement à votre visage.

Avis à toutes les filles qui, comme moi, ont les cheveux longs : il est préférable de les attacher. En effet, une mèche de cheveux coincée entre le masque et votre peau empêche une bonne étanchéité.

Le masque EasyBreath de Decathlon : quels avantages ?

Je suis particulièrement convaincue par le masque EasyBreath de Decathlon, que j’ai utilisé presque quotidiennement pendant mes vacances en Grèce. Grâce à lui, j’ai pu admirer les superbes fonds marins et observer des créatures aquatiques dans les meilleures conditions possibles. Aussi, je pense que cet accessoire possède des avantages non négligeables, qui seront appréciés aussi bien par les plongeurs débutants qu’expérimentés.

  • Être vu de loin : le tuba du masque EasyBreath est de couleur fluo. Si cette couleur n’est pas franchement esthétique, je dois bien avouer qu’elle s’avère pratique. En effet, elle permet de repérer plus facilement un plongeur dans une mer fréquentée, un plus pour la sécurité !
  • Une respiration plus libre : si vous avez déjà pratiqué le snorkeling, alors vous savez que le tuba vous oblige à respirer par la bouche. Avec l’EasyBreath, ce n’est plus le cas ! En effet, cet accessoire vous permet de respirer comme vous le souhaitez, par la bouche mais aussi par le nez. Voilà qui est particulièrement appréciable !
    Un angle de vision important : grâce au masque intégral de Decathlon, il est possible de voir à 180 degrés, ce qui s’avère très confortable. Avec une meilleure visibilité, l’expérience de plongée est grandement améliorée.
  • L’absence de buée : comme je le disais précédemment, la partie supérieure du masque est ventilée. De ce fait, il n’y a pas de condensation et donc pas de buée à l’intérieur du masque, ce qui renforce la visibilité à l’intérieur de celui-ci.

Mes conseils pour bien utiliser le masque EasyBreath de Decathlon

Vous l’aurez compris, je suis totalement séduite par EasyBreath de Decathlon. Il est vraiment indispensable pour apprécier votre expérience en snorkeling. Après plusieurs utilisations, je suis en mesure de vous donner quelques conseils, qui vous permettront de bien utiliser cet équipement.

Tout d’abord, je vous déconseille vivement de mouiller le masque avant de l’utiliser, ou de l’installer sur votre visage avant qu’il ne soit bien sec. En effet, l’eau a tendance à générer un peu de buée, ce qui détériore la visibilité. Je dois également préciser que la vitre est relativement fragile. Aussi, il faut éviter que du sable vienne la détériorer. Je recommande avant chaque utilisation de rincer votre accessoire, afin de préserver sa durée de vie. <

Alors, allez-vous tester EasyBreath lors de votre prochaine séance de snorkeling ? Je vous le recommande vivement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *