Electroménager Made In France

Électroménager : est-il encore possible de s’équiper « made in France » ?

L’électroménager est l’un des secteurs industriels français qui ont le plus souffert de la délocalisation. Pendant tout le début de la seconde moitié du XXe siècle, c’était pourtant un secteur en pleine expansion qui avait créé beaucoup d’emplois en France. Or, depuis quelques décennies, les délocalisations ont mené des centaines d’usines françaises à fermer leur porte. Alors, est-il encore possible, par choix économique et écologique d’acheter de l’électroménager en France ?

La tendance du « made in France »

Depuis quelques années, la tendance du « made in France » est de retour et elle s’affiche partout. Dans les magasins d’électroménager, des labels viennent attester du lieu de fabrication de chaque appareil pour vous encourager à acheter « made in France ». Si cela ne veut pas dire que toute la chaîne de production se trouve en France, c’est tout de même encourageant.

Le plus encourageant, c’est aussi le fait que de nouvelles marques et certaines innovations importantes dans le secteur font le pari du « made in France ». C’est le cas d’un mini lave-vaisselle pensé pour les petites surfaces, qui va révolutionner la vie de millions d’étudiants et que vous pouvez découvrir si vous cliquez-ici. Un produit innovant et produit en France.

Certains appareils sont impossibles à trouver « made in France »

Malgré cette tendance « made in France » qui prend de l’ampleur, tous les secteurs du marché de l’électroménager ne sont pas logés à la même enseigne. Effectivement, il y a des appareils qu’il est plus facile de trouver « made in France » que d’autres. Par exemple, il est impossible de trouver actuellement un réfrigérateur qui ait été construit en France.

Aujourd’hui, seules des usines de lave-vaisselle, de lave-linge, de fours, de hottes, de plaques de cuisson et quelques autres gros électroménagers ont survécu. Néanmoins, le nombre d’ouvriers qui y travaillent a largement diminué, notamment parce que toute la chaîne de production ne s’y trouve pas. Généralement, ce ne sont que des chaînes d’assemblage.

Le petit électroménager, le bon élève du « made in France »

Si la situation du « made in France » n’est vraiment pas idéale dans le monde du gros électroménager, elle est bien meilleure dans celui du petit électroménager. Non seulement des constructeurs historiques français continuent de produire leurs appareils en France, mais des constructeurs étrangers s’y installent également.

Dans le domaine, le constructeur français Seb fait office de poids lourd avec ses 6 000 employés. Des aspirateurs Rowenta aux robots Moulinex en passant par les fers à repasser Calor et les machines à café Krups, Seb représente une part importante de l’électroménager « made in France ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *