Les accidents, un aléa courant dans la vie

Contrer les aléas financiers de la vie grâce aux crédits à la consommation

Aujourd’hui, petit topo sur les crédits à la consommation. Je ne m’y suis pas prise assez tôt pour gérer mon budget de fin d’année et je vais devoir être obligée de faire un prêt. Bien sûr si vous n’en avez pas besoin je vous le déconseille, mais si comme moi vous faites face à une période difficile pour vos finances, pensez-y. Mais avant, laissez-moi juste vous raconter ce que j’ai découvert lors de mes recherches, ça vous économisera du temps !

Que faut-il savoir sur les prêts à la consommation ?

Sur le site qui m’a aidé à choisir mon crédit conso, j’ai découvert plein d’informations très utiles pour bien faire mon choix de crédit. Dans un premier temps, j’ai appris que les prêts à la consommation ne sont pas versés uniquement par les banques, mais qu’il existe aussi des entreprises spécialisées dans ce domaine. De plus, on peut faire appel à un courtier qui peut essayer de négocier les conditions du prêt et le rendre plus avantageux.

Ensuite, il faut savoir qu’il y a des frais associés à l’emprunt : il faut bien sûr payer les intérêts liés au prêt, mais aussi les frais de dossier d’inscription et les commissions supplémentaires. Parfois, il est également obligatoire de souscrire à une assurance en même temps que le prêt. Dans ce cas il faudra payer en plus les primes d’assurance. Il est important de bien se renseigner avant quand même.

À savoir que, selon le type d’emprunt réalisé, il n’est pas toujours obligatoire de fournir un justificatif. Par contre certains documents vous seront demandés, notamment vos contrats et fiches de salaire, vos déclarations d’impôts ou vos éventuels autres crédits en cours.

Quel crédit est fait pour moi ?

Il existe plusieurs types de crédits à la consommation. Il y a les prêts étudiants, qui bénéficient en général de taux d’intérêts très avantageux, les crédits affectés à une dépense particulière comme une réparation automobile ou l’achat d’électroménager ou encore les crédits renouvelables, en cas de dépenses régulières.

Mais si comme moi vous voulez juste emprunter une somme ponctuellement et sans motif précis, c’est un prêt personnel qu’il vous faut. D’une somme comprise entre 200 et 75 000 euros et avec un remboursement se faisant sur plus de trois mois, vous n’aurez pas besoin de fournir un justificatif et vous pourrez enfin desserrer la ceinture et souffler un peu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *