Une femme atteinte d'une angine

Comment soigner une angine naturellement?

Au tournant des jours les plus froids de l’hiver mais aussi dans les courants d’air de l’intersaison, il est fréquent d’attraper une angine, dont les symptômes sont aisés à repérer. Du mal à déglutir, une légère fièvre ? En prévention comme en guérison, il existe plusieurs remèdes naturels et accessibles pour soigner une angine efficacement, avec de réels résultats. Aucun doute qu’un de ces éléments se trouvera à porter de main.

Le citron

Déjà parce qu’il est incontestablement l’aliment à avoir tout le temps chez soi, comme celui « sauveur » de tout, résout les problèmes et nous donne la vitamine C. Cette vitamine dont on a tous besoin quand on est malade et que tout va mal. En journée buvez du jus de citron pressé dans de l’eau chaude (astuce plus loin), en soirée vous pouvez faire un gargarisme à l’eau tiède bien prolongé. L’action antiseptique et tonique du citron va nettoyer les muqueuses rapidement.

Le miel

Le liquide précieux des abeilles soigne de beaucoup de maux et particulièrement bien de celui qu’est l’angine ! Le miel a en effet de fortes propriétés bienfaisantes, notamment celle d’être un anti-inflammatoire puissant (et c’est bien une inflammation qu’on veut calmer !), anti-infectieux, antibactérien. Que demander de plus ? Le miel apaisera votre gorge en douceur.

La propolis

Elle aussi issue de la ruche des abeilles, cette substance s’avère être un antibiotique naturel des plus forts. Éliminer l’infection, solidifier les défenses immunitaires, redonner du dynamisme, il s’agit d’un élément plus que recommandé pour traiter l’angine naturellement. Pour de meilleurs résultats, il est conseillé de trouver de la propolis biologique.

La curcumine

Le curcuma est une racine magique qui traite de tout. Utilisé depuis des siècles en Inde (d’ailleurs son autre appellation est safran des Indes), le curcuma est l’une des plantes médicinales les plus puissants de la terre, c’est pourquoi on le retrouve dans les remèdes de la médecine ayurvédique (indienne ancestrales, médecine naturelle) et dans la médecine asiatique en général. En prévention autant qu’en guérison, le curcuma, ajouté à vos plats (frais en racine, c’est recommandé), dans vos jus, dans vos tisanes, est un atout majeur de vos recettes anti maladies infectieuses.

Le sel

Un gargarisme au sel, ou alors un cataplasme sont des remèdes naturels qui font leur preuve. Une cuillère à café de sel marin dans 20 cl d’eau tiède et le tour est joué. Vous devez gargariser longuement et avant de vous coucher. L’action antiseptique du sel soulagera les douleurs mais également désinfectera en profondeur. Attention toutefois à ne pas avaler votre solution, la consommation de sel en grosse quantité est mauvaise pour la santé. Vous pouvez également appliquer un cataplasme constitué de sel, d’eau et d’une bande, au niveau de la gorge et des amygdales.

L’ail

L’ail, tout comme le curcuma, doit être consommé en grande quantité dans ces phases de maladies douloureuses. N’hésitez pas à en additionner à tous ce que vous mangez, il renforcera vos défenses immunitaires !

Le gingembre

Allié idéal de la bonne santé, le gingembre est lui aussi un bienfait idéal contre l’angine. Puissant anti-sceptique, il boostera votre immunité et vous aidera à combattre l’angine.

L’infusion, le sommeil, l’hydratation…

N’oubliez pas que pour soigner naturellement n’importe quelle infection, il faut toujours dormir énormément, boire le plus possible d’eau pour hydrater et éliminer, faire des infusions avec les différents aliments nommés ci-dessus, consommer un maximum de légumes verts… et bien sûr s’armer de patience. Consultez un médecin si les symptômes persistent plus d’une semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *