Femme avec douleurs au ventre

Comment se faire vomir facilement et sans douleur ?

Aussi désagréable que cela puisse être, vomir est une réponse naturelle de l’organisme pour gérer certains problèmes. Le cas le plus éloquent, c’est celui de l’intoxication alimentaire. Un aliment périmé a introduit trop de bactéries néfastes dans votre corps et votre estomac s’en débarrasse grâce au vomissement. Dans ce cas-là, savoir se faire vomir avant de commencer à être malade peut vous permettre d’éviter de longues et pénibles heures de souffrance. Voici mes conseils.

Avez-vous vraiment besoin de vomir ? Les conséquences sur votre organisme

Il serait irresponsable d’aborder la question des techniques pour se faire vomir sans d’abord prendre la peine d’aborder les risques et les conséquences. Par ailleurs, commencer par ces questions précises permettra de vous interroger sur votre véritable besoin de vomir. Vomir n’est pas sans conséquence, surtout si vous le faites de manière répétée, comme dans le cadre d’une anorexie ou d’une boulimie.

Quand vous vomissez, vous régurgitez votre dernier repas (ou du moins ce qu’il en reste), mais vous régurgitez également tous les acides et les sucs digestifs qui servent à le dissoudre. Or, votre œsophage et toute la partie supérieure de votre système digestif ne sont pas faits pour entrer en contact avec ces acides. Résultats, ils se retrouvent brûlés et vos risques de contracter des infections ou un cancer sont augmentés.

Par ailleurs, vous devez savoir que la flore bactérienne qui tapisse votre estomac est très fragile. Son rôle est de permettre de digérer et d’intégrer efficacement les nutriments que vous avalez. Or, une perturbation trop importante sur la durée peut entraîner une prise de poids. Il est donc préférable de gérer ses douleurs d’estomac en les traitant sur le long terme et en consultant un médecin.

La technique des doigts dans la bouche : une technique parfois douloureuse

Malgré tout, être capable de se faire vomir peut se révéler très confortable dans certaines situations. Connaître quelques techniques fiables et rapides est donc utile. La plus connue, c’est évidemment celle qui consiste à s’enfoncer deux doigts dans le fond de la gorge, généralement jusqu’à toucher la luette. Cette technique est connue pour son efficacité, mais elle est souvent peu appréciée, car inconfortable et parfois douloureuse.

Le principe est assez simple. Il consiste à placer ses doigts au fond de sa gorge pour l’obstruer. Votre corps craindra que vous ne vous étouffiez et va faire tout le nécessaire pour dégager la voie. Votre œsophage va se contracter et vous vomirez immédiatement. C’est donc très efficace, mais pas toujours facile à faire soi-même.

En fait, comme beaucoup de gestes qui visent à piéger notre cerveau, ils peuvent être difficiles à faire soi-même. Beaucoup de gens ont du mal à mettre leurs doigts suffisamment profondément. L’idéal, c’est alors de se faire aider par quelqu’un. Cette personne n’aura pas de difficultés à enfoncer ses doigts suffisamment profondément. En revanche, il n’est pas toujours facile de trouver quelqu’un qui accepte de jouer ce rôle.

La solution des boissons qui font vomir

La solution des doigts au fond de la gorge est la plus connue et la plus pratique parce qu’elle ne nécessite rien d’autre que deux doigts. En revanche, le fait qu’elle soit si inconfortable et douloureuse pousse à s’intéresser à d’autres techniques plus douces. Les plus intéressantes en la matière sont celles qui consistent à se préparer des cocktails pour vomir.

La boisson la plus connue pour se faire vomir, c’est celle qui consiste à mélanger de l’eau avec du sel. La quantité de sel doit être suffisamment importante pour donner un goût fort à l’eau et agresser votre bouche. Cependant, le sel doit également se diluer correctement dans l’eau. Pensez donc à agiter l’eau pendant que vous versez le sel pour que le mélange se fasse correctement.

Une autre boisson moins connue permet de se faire vomir facilement. Elle a l’avantage d’être moins agressive que l’eau salée. Il suffit pour cela de mélanger de la moutarde à de l’eau, toujours en veillant à ce que le mélange se fasse correctement et que l’ensemble soit bien diluer. Une moutarde en grain est donc moins recommandée, mais quand même efficace. Bien sûr, boire ce genre de cocktail n’est pas agréable, mais simple et efficace.

Laissez votre corps faire son travail

Toutes ces techniques sont très efficaces, mais elles ne sont pas sans conséquence comme nous l’expliquions un peu plus tôt. Elles peuvent également être difficiles à mettre en place, voire impossible dans certaines circonstances ou pour certaines personnes. Dans ce cas-là, il est parfois plus utile de laisser son corps faire le travail.

Pour se faire vomir, il peut souvent suffire de s’agenouiller devant les toilettes, la tête au-dessus de la cuvette. Si vos nausées sont fortes, le fait d’être devant les toilettes pourra mettre fin à l’effort que votre corps fournit pour ne pas vomir. Dans certains cas, se concentrer pour imaginer quelqu’un vomir ou penser à du vomi peut également vous aider à régurgiter votre dîner plus facilement.

Enfin, garder toujours à l’esprit que vomir est une solution à envisager en dernier recours. Un simple et léger inconfort ne vaut pas toujours la peine de se mettre dans des états menant à vomir. Une bonne nuit de sommeil, une tisane, une soupe et de la levure de bière peuvent aussi calmer les nausées et les douleurs. Surtout, si vous souffrez de problèmes récurrents, consultez un médecin sans hésitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *