Plantation de chanvre

Le Colorado, l’eldorado incontournable du cannabis

Aux États-Unis, la législation relative au cannabis est totalement différente de celle pratiquée en France, et même dans l’Union Européenne. Ces différences sont même poussées à l’extrême : certains États américains ont ainsi décidé d’exploiter toutes les ressources possibles autour du cannabis. Retour sur l’exemple du Colorado, désormais devenu un eldorado du tourisme du cannabis.

Législation du cannabis aux États-Unis

Contrairement à l’Union Européenne, dont la réglementation est imposée dans l’ensemble des États membres, la législation aux États-Unis est presque « à la carte » : alors que 13 États condamment ne serait-ce que la détention de cannabis, d’autres ont légalisé la consommation, mais aussi la commercialisation du cannabis. Mieux encore, certains États se sont lancés dans des productions à grande échelle de produits dérivés du cannabis, offrant des activités uniques aux touristes, aussi bien américains qu’étrangers.

Avec de larges exploitations, avec des plantes faciles à cultiver et d’autres plus originales, les États ayant légalisé le cannabis ouvrent d’importantes possibilités économiques. En effet, certains États régulent encore l’usage du cannabis, en imposant un taux maximum de THC (c’est le tétrahydrocannabidiol, la substance psychotrope du cannabis) : si la Purple Punch possède par exemple un taux de 21% (puissant au niveau de la relaxation), la moyenne est plutôt aux alentours de 10%, qui est le maximum autorisé dans le pays de l’oncle Sam.

Le Colorado, un État pionner en la matière

C’est en novembre 2012 que le Colorado vote la légalisation du cannabis sur son territoire, en même temps que l’État de Washington. À l’époque, le rappeur Snopp Dogg profite de l’occasion pour lancer sa propre marque qui, au fur et à mesure, générera d’importants profits et permettra de créer plus de 18000 emplois. Ainsi, le Colorado fait partie des premiers États à avoir légalisé le cannabis, mais aussi à avoir initié un changement de mentalité sur la plante réputée pourtant pour ses bienfaits secondaires.

Ainsi, depuis 2014, le chiffre d’affaires lié au business du cannabis est en constante augmentation de 30% par année. En 2021, le marché devrait peser 1 milliard de dollars dans le Colorado, une somme incroyable qui s’explique aussi par des investissements autour de ce business lucratif.

Le cannabis, nouvelle source de divertissement

Certains tours opérateurs n’ont pas attendu longtemps pour développer de nouvelles activités lucratives autour du cannabis, qui attire des touristes étrangers (y compris européens), simplement parce qu’y consommer du cannabis est légal. Dans la capitale du Colorado, les initiatives fleurissent aussi vite que les cultures de cannabis légal : visite de fermes de cannabis, dégustations de produits dérivés (alimentaires, boissons, compléments), séjour initiatique… Toutes les occasions sont bonnes pour faire découvrir au reste du monde les bienfaits des plantes de cannabis, quelles qu’elles soient.

Sans compter sur le boom des restaurants ou autres enseignes alimentaires se lançant dans le 100% cannabis : pour une expérience à la fois gustative et spirituelle, le Colorado reste aujourd’hui un eldorado incomparable qui reste stable. En effet, contrairement à la Californie qui a rejoint la liste des États légalisant le cannabis en 2019, et dont les chiffres se sont avérés décevants, le tourisme du cannabis dans le Colorado continue d’évoluer, avec de belles perspectives d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *