Pépite d'or

Les bienfaits des bijoux en or sur notre santé

Une bague en or nous permet d’être resplendissante, au sens propre comme au figuré. Bien qu’on le connaissait pour ses vertues antioxydantes, j’ai découvert il y a peu qu’on élevait l’or au rang de médicament pour lutter contre le cancer. Préparez-vous les filles, il est grand temps d’aller faire les boutiques !

Une bague en or qui fait du bien au moral

Véritable joyau pour notre santé, l’or résiste au temps, aux modes, aux intempéries et ne ternit jamais. Je pense que de nombreuses valeurs de ce minéral sont encore sous-exploitées. Les médecines naturelles s’en servent principalement pour l’homéopathie et expérimentent ses bienfaits depuis de nombreuses années. Que ce soit sous forme de médicament ou tout simplement porté grâce à une bague en or, il a été prouvé qu’il stimule les capacités de défense et d’adaptation à l’organisme face aux perturbations du système immunitaire. Face à un choc, que ce soit physique ou psychique, ce bijou précieux permet de renforcer l’immunité et aide ainsi à lutter contre le stress.

L’explication scientifique à ce processus est qu’il doit ses propriétés anti-fatigue et anti-stress à sa capacité d’activer le fonctionnement des glandes surrénales et, donc, de stimuler la libération de cortisol. Je vous explique en une ligne… Cet hormone participe à la production d’énergie et la dirige au bon endroit, contribuant ainsi à maintenir l’équilibre énergétique de notre organisme.30

Participe à la lutte contre le cancer

Je sais que ça peut paraître dingue, mais les propriétés inattendues de l’or offrent des perspectives prometteuses dans la lutte contre le cancer. Les scientifiques font appel aux nanoparticules pour localiser et détruire les cellules cancéreuses avec plus de précision. Le principal enjeu est, dans un premier temps, de réussir à diagnostiquer la maladie assez tôt avant l’apparition des nodules. Deux axes semblent alors émerger : la photo-thermie qui consiste à chauffer la nanoparticule afin de brûler les cellules cancéreuses de manière sélective sans altérer le reste du corps, et la vectorisation qui permet de fixer des molécules tueuses sur les cellules malades et les détruire en épargnant les tissus sains.

Les scientifiques misent tout sur les qualités de l’or qui pourrait, par la suite, remplacer la chimiothérapie ou la radiothérapie, limitant ainsi la destruction des bonnes cellules et favorisant ainsi, l’état de santé du malade. Le cancer de la prostate, du pancréas et du cerveau sont les trois maladies pour lesquelles, l’or serait alors le plus bénéfique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *