Les 8 chiffres extraordinaires de la robe de mariée de Sophie Turner

Fin juin, l’actrice Sophie Turner, rendue célèbre par son rôle de Sansa Stark dans la série Game of Thrones, s’est mariée. Vêtue d’une sublime robe de mariée Louis Vuitton, elle a fait rêver des milliers de femmes à travers le monde. Voici donc 8 chiffres pour mieux comprendre les secrets de fabrication de cette robe.

14 mètres

Quatorze, c’est le nombre de mètres de tulle brodé avec des motifs floraux qui ont été utilisés pour réaliser la robe. Il faut dire que le modèle est particulièrement ample et long sous la taille. À tel point qu’on ne voyait pas les chaussures de Sophie Turner.

50 400 éclats percés et 50 400 rocailles

Ces deux chiffres hallucinants témoignent facilement du travail de précision qu’a représenté la création cette robe. Ces 50 400 éclats percés et ces 50 400 rocailles ont été brodés à la main sur le tulle de la robe.

10 brodeuses

Une robe de mariée présente toujours au moins un peu de dentelle et de broderie, en tout cas quand elle reste dans un style traditionnel. Pour celle de Sophie Turner, il aura fallu pas moins de 10 brodeuses pour réaliser ce travail minutieux.

1 050 heures de broderie

Ces 10 brodeuses n’ont pas été de trop pour se partager les 1 050 heures de travail qu’il aura fallu pour réaliser l’intégralité de la robe. Avec 105 heures de travail par brodeuse, cela représente un travail de longue haleine sur plusieurs semaines.

90 aiguilles

Le dessin et les motifs floraux qui ont été brodés sur la robe ont nécessité pas moins de 90 aiguilles différentes à un moment de la réalisation. Un plan de travail compliqué qui réclame une grande expérience, un regard expérimenté et des mains expertes.

48 heures pour créer le voile

Le voile est une pièce en apparence très simple. Cependant, comme il est presque toujours en dentelle, sa création est minutieuse et lente. Celui de Sophie Turner et ses motifs irréguliers et créés à la main auront demandé pas moins de 48 heures de travail.

350 heures seulement pour l’assemblage

Finalement, l’assemblage final de la robe avant de pouvoir la présenter à la cliente aura demandé 350 heures de travail aux employés de Louis Vuitton sous la supervision du créateur Nicolas Ghesquière. Si on additionne tous les chiffres, cela donne un total de 1 448 heures de travail pour la robe, soit un peu plus de 60 jours entiers de travail !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *