cbd

5 questions que vous vous êtes toujours posées sur le CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est une substance que l’on retrouve sur la plante de cannabis, bien connue pour ses vertus récréatives. Pourtant, le CBD en lui-même ne présente pas ce type d’atouts, bien au contraire, c’est d’ailleurs ce qui créé la confusion chez de nombreuses personnes. Voici 5 questions que vous vous êtes toujours posées sur le CBD, et nos réponses éclairées !

Est-ce que le CBD et le cannabis, c’est la même chose ?

Non. Botaniquement parlant, CBD et cannabis ont la même origine, puisque c’est sur la plante de cannabis qu’est extrait le composant de CBD. Cependant, il ne s’agit pas d’un extrait brut, mais le résultat d’une transformation chimique. Le cannabis se caractérise par un composant, le THC : le trétrahydrocannabidiol. Ce dernier est psychotrope et responsable des effets secondaires du cannabis dit « récréatif ». De son côté, le CBD n’est pas une substance psychotrope, ce qui explique qu’on le retrouve dans la médecine complémentaire ou d’autres secteurs comme les cosmétiques ou le bien-être.

Est-ce que le CBD est légal ?

Oui. Contrairement au cannabis et son THC, le CBD n’a pas de dimension psychotrope, cela signifie que cela ne fait pas « planer », ou ne « défonce pas ». Cette substance qui le permet, le THC, est réglementée dans de nombreux pays, y compris dans l’Union Européenne, qui indique qu’aucun produit final ne doit être vendu avec un taux de THC supérieur à 0,2%. Dans certains pays comme la France, la législation est encore plus sévère : aucun produit contenant du THC n’est autorisé à la vente ou à la consommation. Pour le CBD, qui ne possède pas de taux de THC, la culture, la consommation et la vente sont autorisées, bien qu’encadrées.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD est produit grâce à des substances présentes dans la plante de cannabis, notamment le CBDa, qui est une substance moléculaire mère présente dans la fameuse plante. Pour obtenir le CBD, l’extrait de CBDa est alors soumis à de rudes températures pour favoriser l’extraction par la vaporisation ou la cuisson. Cela explique que le CBD soit principalement vendu sous forme d’huile : c’est le résultat d’un processus chimique. Le CBD est utilisé pour soigner de nombreux maux, allant des problèmes de digestion aux pathologies graves comme la maladie de Parkinson.

Est-il possible de vendre ou consommer du CBD en France ?

Oui. Comme nous l’évoquions plus haut, si le taux de THC est inférieur à 0,2%, alors le produit final, quel qu’il soit, peut être vendu ou commercialisé. En revanche, en France, ce taux doit être le plus proche de 0% pour éviter les déconvenues. C’est pour cette raison que l’on voit fleurir un marché autour du CBD, notamment dans le secteur de la santé, du bien-être ou des cosmétiques.

Pourquoi le CBD est tendance ?

Porté par des célébrités dans des secteurs attractifs, le CBD est l’une des composantes du cannabis les plus connues, qui continue à faire débat malgré des bienfaits positifs avérés. Lorsque vous voulez acheter ou consommer des produits à base de CBD (huiles pour le corps ou le visage, bougies, produits alimentaires), veillez donc à vérifier le taux de THC, dont on peut trouver certains résidus en fonction du processus de fabrication choisi. En effet, si le CBD est tendance, cela n’empêche pas que certains pièges persistent, et qu’il faille y prêter attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *